Comment réglez-vous vos conflits?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Quartzie le Mer 16 Juil - 11:40

Hier soir, j'ai lu ceci :"Si vous êtes en pleine dispute, si vous vous sentez blessé, désirant soit vous battre soit fuir, en tout premier lieu et sans exception, éloignez-vous physiquement de cette personne. Gardez le silence jusqu'à ce que vous ayez la possibilité d'être seul. Demandez quelques instants pour vous asseoir et réfléchir. Dites que vous ne désirez pas parler sous le coup de la colère.

Souvent le fait d'exprimer que vous voulez être plus conscient et compatissant, que vous avez besoin de vous retirer quelques instants pour vous calmer, cela permet à la situation de se détendre." (Choisir la conscience, Sanaya Roman)

Que pensez-vous de ça, s'éloigner physiquement de l'autre quand il y a conflit? Vous l'avez déjà fait?, je veux dire, sans claquer la porte et tomber dans le mélodrame?!... Avez-vous déjà été assez "zen" pour dire à quelqu'un (alors que vous êtes en colère, ou blessé) "Écoute, j'aime mieux me retirer, je suis en colère, faisons une pause quelques instants."

Ce n'est tellement pas habituel comme façon de faire, mais tellement logique dans le fond, parce que quand on s'éloigne, on se calme le pompon, la poussière retombe, on relativise, on se dit:"Et merde, je l'ai pas manqué, comment faire pour recoller les morceaux?" Ça demande un effort titanesque parfois, juste respirer par le nez, prendre une distance...

Et quand on est en char, on fait quoi, on débarque en pleine autoroute?! tongue et au téléphone, on éloigne le téléphone?! tongue

C'est tellement plus facile de faire la victime ou le bourreau, de s'enfoncer dans des débats stériles, parce qu'on a tellement raison et qu'on attend que l'autre ait fini de parler pour lui sortir nos arguments-couteaux...

Vous faites quoi lorsque ça chauffe avec votre doux ou votre douce? avec votre boss, vos employés, vos voisins, votre parenté, vos enfants, votre chien?! :@ pour qu'il y ait le moins de dégâts possibles avant le retour à : gros bisous ??

Quartzie
Visiteur
Visiteur

Féminin Nombre de messages : 44
Localisation : Shawinigan
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Lunatic le Mer 16 Juil - 18:43

A priori ça me semble « sain ». Mais je me demande tout de même si une bonne engueulade n'a pas un effet « soupape » qui lui aussi serait... « sain ». J'imagine que ça dépend du degré de l'engueulade. Peut-être n'est pas inutile de se retrouver dans une situation où l'on ose « dire les choses » (même si le risque, c'est de dire des choses qui « dépassent la pensée », comme on dit), une situation un peu électrique où l'on peut mettre de côté sa courtoisie ou ses tendances à la conciliation.

(Mais en fait j'ai le problème strictement inverse : je ne parviens pas à m'engueuler avec quelqu'un, même quand j'aimerais bien le faire afin de « mettre les points sur les i »)
avatar
Lunatic
Visiteur
Visiteur

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 35
Localisation : Nancy (France)
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bafouillages.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Invité le Mer 16 Juil - 19:00

C'était le sujet de l'une des dernières discussions à laquelle j'ai pris part sur Rc. La méthode "s'éloigner et laisser retomber la poussière" était celle choisie par madame grandir-à-2, qu'elle justifiait par le fait qu'elle se connaît bien, qu'elle est très émotive et qu'elle préfère parler lorsqu'elle a repris son calme, afin d'éviter que ses paroles ne dépassent sa pensée. L'autre méthode, qui était celle d'Évasion et qui semble être celle de Lunatic, est de vivre la colère au moment où elle est présente en la dissociant toutefois de la violence, car ce qui est négatif, ce n'est pas la colère, qui demeure une émotion possiblement justifiée, mais la violence qu'elle pourrait charrier avec elle.

Perso, je pense que les 2 méthodes sont valables et que l'idéal est de choisir celle qui convient le mieux selon la situation et la capacité de la gérer au moment où elle a lieu. dac

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Ungeduld le Mer 16 Juil - 20:05

Je ne pense pas qu'il y ait de bonnes et de mauvaises émotions. Un émotion est, et elle a besoin de s'exprimer d'une façon ou d'une autre. Bloquer l'expression d'une émotion, c'est souvent l'amener à s'exprimer de manière inconsciente et insidieuse.

La manière de l'exprimer peut différer selon le genre de situation que l'on affronte. La colère se manifeste lorsqu'on a le sentiment que l'on s'attaque à son intégrité physique ou psychologique, que l'on empiète sur son territoire. Tout dépend alors des circonstances et de la gravité de l'intrusion. Parfois, différer l'expression de sa colère est nécéssaire pour ne pas être dominé par elle et blesser inutilement notre entourage en disant des paroles qui dépassent notre pensée. Par contre, en parlant trop calmement, on peut envoyer, dans d'autres circonstances, le mauvais message, en laissant croire que ça ne nous atteint pas vraiment. En ce cas, la personne qui nous agresse risque de ne pas ressentir l'étendue de notre colère, et ça ne l'incitera à changer de comportement à notre égard.

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Ungeduld le Mer 16 Juil - 20:11

Johanne a écrit:C'était le sujet de l'une des dernières discussions à laquelle j'ai pris part sur Rc. La méthode "s'éloigner et laisser retomber la poussière" était celle choisie par madame grandir-à-2, qu'elle justifiait par le fait qu'elle se connaît bien, qu'elle est très émotive et qu'elle préfère parler lorsqu'elle a repris son calme, afin d'éviter que ses paroles ne dépassent sa pensée. L'autre méthode, qui était celle d'Évasion et qui semble être celle de Lunatic, est de vivre la colère au moment où elle est présente en la dissociant toutefois de la violence, car ce qui est négatif, ce n'est pas la colère, qui demeure une émotion possiblement justifiée, mais la violence qu'elle pourrait charrier avec elle.

Perso, je pense que les 2 méthodes sont valables et que l'idéal est de choisir celle qui convient le mieux selon la situation et la capacité de la gérer au moment où elle a lieu. dac

Je ne sais pas si je ferais la même distinction qu`Évasion. La colère possède dans sa palette d'expression la possibilité du recours à la violence et c'est très bien ainsi. Les gens dit « violents » ont une palette d'expression de leur colère trop limitée, mais ça ne veut pas dire que la violence soit à rejeter. Dans le cas d'une personne qui menace directement notre intégrité physique, et même notre vie, le recours à la violence peut être nécéssaire. Par contre, s'il s'agit d'une simple dispute verbale, la violence devient inappropriée, et il est nécéssaire d'avoir alors d'autres canaux d'expression de notre colère - comme la capacité de s'exprimer en mots, qui manque souvent aux gens violents.

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Ungeduld le Mer 16 Juil - 20:13

Lunatic a écrit:A priori ça me semble « sain ». Mais je me demande tout de même si une bonne engueulade n'a pas un effet « soupape » qui lui aussi serait... « sain ». J'imagine que ça dépend du degré de l'engueulade. Peut-être n'est pas inutile de se retrouver dans une situation où l'on ose « dire les choses » (même si le risque, c'est de dire des choses qui « dépassent la pensée », comme on dit), une situation un peu électrique où l'on peut mettre de côté sa courtoisie ou ses tendances à la conciliation.

(Mais en fait j'ai le problème strictement inverse : je ne parviens pas à m'engueuler avec quelqu'un, même quand j'aimerais bien le faire afin de « mettre les points sur les i »)

J'ai le même problème que toi, sauf que je me tais, j'accumule, et la colère finit par éclater comme un orage en été, en faisant parfois des dégâts... Je peux alors me montrer trop brutal et blesser les gens sans le vouloir. J'apprends à exprimer ma colère plus rapidement, sans être dominé par elle, mais ce n'est pas facile... J'y arrive cependant.

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Invité le Mer 16 Juil - 20:33

Par contre, s'il s'agit d'une simple dispute verbale, la violence devient inappropriée, et il est nécéssaire d'avoir alors d'autres canaux d'expression de notre colère - comme la capacité de s'exprimer en mots, qui manque souvent aux gens violents.

Que fais-tu de la violence verbale? N'est-ce pas elle que l'on fuit quand on choisit de laisser retomber la poussière?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Ungeduld le Mer 16 Juil - 20:39

Johanne a écrit:
Par contre, s'il s'agit d'une simple dispute verbale, la violence devient inappropriée, et il est nécéssaire d'avoir alors d'autres canaux d'expression de notre colère - comme la capacité de s'exprimer en mots, qui manque souvent aux gens violents.

Que fais-tu de la violence verbale? N'est-ce pas elle que l'on fuit quand on choisit de laisser retomber la poussière?

Tu as raison, il y a aussi la violence verbale, celle qui vise à intimider, à blesser, à rabaisser l'autre. C'est différent. On ne met pas des mots sur son émotion, on cherche à atteindre l'autre, et ce n'est pas un canal d'expression approprié. C'est le même problème pour eux : ils ne savent pas mettre des mots sur leurs émotions, souvent parce qu'ils n'ont pas vraiment prise sur elles.

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Diane le Mer 16 Juil - 21:26

En situation de conflit, je le vis très mal, j'ai tendance a me défendre bec et ongles et ne rien rien rien garder. Ainsi je n'ai jamais de rancoeur, en grandissant (ben oui on vieillit) je suis plus douce, moins explosive.
Mais je ne laisse personne abuser de moi, plus jamais ça. Je vais directement a la source du problème et on règle; avec les amis tout autant qu'avec Chum.

Je dois dire que pour m'aider a ne plus accumuler et régler des tonnes de problèmes, j'ai suivit six ans de thérapie d'orientation psychanalytique avec une psychologue. Je n'ai jamais manqué une seule fois même quand j'étais cassée comme un clou, je préférais manger des patates et y aller et payer. Je n'ai jamais cru aux thérapies de style "écoute ton corps" ou la psycho pop, ça ns rend bien quelques jours et les problèmes reviennent. Et me faire exploiter a suivre une "thérapie" a 400$ la fin de semaine, non merci.

Là j'ai été en profondeur, longtemps, et ce qui changeait en moi, changeait pour toujours.

Cela a changé ma vie, avant j'avais peur de prendre le micro en assemblée, peur de prendre la parole dans des réunions, peur d'aller rencontrer Monsieur le Maire pour lui dire que telle ou telle chose je ne l'avale pas...je manifestais en groupe mais seule je ne prenais pas la parole.

Enfin bon... c'est ce qui était bien pour moi.
Depuis je n'accumule plus rien, incapable. Quand je me couche le soir, tous mes problèmes sont réglés si je le peux.

_________________
"il faut beaucoup de chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse"
Nietzsche
avatar
Diane
Participant
Participant

Féminin Nombre de messages : 160
Localisation : Champlain a l'Île Val d'Or.
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://les-petits-torrieux.darkbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Claudius le Jeu 17 Juil - 6:35

Je fuis les conflits.

Ca peut paraître un peu lâche, mais je pense que la vie passée sur terre est si courte qu'il faut éviter de la compliquer par des choses qui, très souvent, viennent d'un manque d'écoute, d'un manque de compréhension ou d'un manque de tolérance.

A mon avis, seules les grandes causes, les grandes injustices, valent la peine qu'on se mette en colère, voire qu'on se bagarre.
avatar
Claudius
Visiteur
Visiteur

Masculin Nombre de messages : 28
Localisation : France, Moissy-Cramayel
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Lunatic le Mar 22 Juil - 21:50

Sur les conflits je vous conseille la lecture stimulante du bouquin « Changements » (sous titre : « Paradoxes et psychothérapie ») de Paul Watzlawick. L'auteur montre bien à quel point nombre de conflits résultent d'un problème de communication et ne sont pas le fait d'un seul individu coupable. Le conflit est une danse à 2 où chacun à « besoin » de l'autre...

Les solutions apportées sont souvent paradoxales comme l'indique le sous-titre. Le livre commence sur l'exemple « historique » d'une ville assiégée qui, pour s'en sortir, a balancé ses provisions au dessus de ses murs (et les a donc perdues) ; solution paradoxale, apparemment suicidaire, mais qui a découragé l'ennemi qui s'en est allé.

Dans la vie quotidienne, j'ai deux exemples du bouquin (que j'ai lu y'a plusieurs années maintenant) en tête.

Dans un couple où l'homme s'énervait sans cesse et où la femme en était exaspérée, le thérapeute a proposé à l'homme de se fâcher volontairement, expressément, dans l'ensemble des situations de la vie courantes (au guichet d'un parking, etc.), avec n'importe qui. Malgré ses efforts, et avec surprise, l'homme s'est vite rendu compte qu'il n'y parvenait pas car en face de lui la « réponse » de l'interlocuteur ne lui permettait pas de se fâcher. Le couple a alors compris que la femme avait un rôle aussi important que l'homme dans ses énervements (et du coup, dans leurs engueulades).

Un autre exemple qui me plaît encore plus, c'est celui d'un jeune couple dont les parents de l'homme s'invitent chez eux et les « infantilisent » (ils paient les courses, font le ménage, etc.). Cela gêne et surtout agace le couple, qui ne supporte plus la situation. Jusque là, leur réponse à ce problème était de contester la façon de faire (du type « voyons, nous sommes assez grands pour nous en charger nous-mêmes ! ») mais cela ne changeait rien.
Solution - paradoxale - apportée par le thérapeute : laissez-vous faire ; Laissez-vous materner ! Du coup, l'homme laisse son père tondre la pelouse, sans réagir. Lorsque les parents insistent pour payer le resto, le couple ne résiste absolument pas ; etc. Les parents, trouvant sans doute « gonflé » de la part du couple de se laisser autant choyer, finissent par leur expliquer que ça ne peut pas durer éternellement, qu'il est tant qu'ils se prennent en charge.
En fin de compte tout le monde est content, selon le thérapeute : le couple est débarrassé du problème ; ils sont enfin considérés comme adulte. Quant aux parents ils n'ont pas souffert de la situation, car ils sont restés dans leur rôle de parents, ils ont simplement changé d'étape : après le maternage, le sevrage.

C'est un bouquin que j'ai souvent en tête lorsque des amis me racontent leurs problèmes (de couple). Même s'il est difficile d'en tirer des « recettes » toute prêtes, il permet de voir les choses sous un nouvel angle.
avatar
Lunatic
Visiteur
Visiteur

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 35
Localisation : Nancy (France)
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bafouillages.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Diane le Mar 22 Juil - 21:57

Ça me semble assez logique comme raisonnement ce petit livre.
Je me demande si j'aurais la patience de me faire materner ainsi et attendre que ça passe??? Embarassed

_________________
"il faut beaucoup de chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse"
Nietzsche
avatar
Diane
Participant
Participant

Féminin Nombre de messages : 160
Localisation : Champlain a l'Île Val d'Or.
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://les-petits-torrieux.darkbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par jazzygirlqc le Mer 23 Juil - 4:34

Personnellement, je préfère me retirer et attendre que les tensions se soient apaisées. Mais, si on me cherche trop, je peux devenir très directe dans mes propos et, en bonne sagittaire que je suis, lorsque je tend mon arc, j'atteins souvent ma cible et ça peut faire très mal. J'avoue humblement que ça ne règle rien de se mettre ainsi en position de "légitime défense" verbale c'est pourquoi, j'essaie d'éviter le plus possible - la colère est mauvaise conseillère et ne fait de mal, bien souvent, qu'à nous-même !

Je me suis endormie trop tôt et philosopher à 03h30 du matin a le don de m'aider à retrouver le sommeil, héhéhé ! What a Face Sleep

Allez, j'y retourne au dodo paske dans quelques heures, on se tape 8hrs de route pour se rendre à Niagara Falls et, si je ne veux pas que m'sieur mon chum m'engueule si j'avais l'outrecuidance de me taper un petit roupillon dans l'auto (bah vi, lui y conduit et moi je navigue), vaut mieux que j'aille me recoucher ! affraid coucou

_________________
avatar
jazzygirlqc
Visiteur
Visiteur

Féminin Nombre de messages : 92
Age : 60
Localisation : Ste-Adèle QC
Date d'inscription : 12/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzatt.forumactif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réglez-vous vos conflits?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum