Les coupeurs d'arbres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les coupeurs d'arbres...

Message par Quartzie le Sam 9 Aoû - 20:48

Je viens de voir un extrait vidéo d'une entrevue accordée par Richard Desjardins. Vous savez comment les Algonquins appellent les "Blancs"? Je vous le sortirai pas en Algonquin Very Happy , mais ça se traduit par : "Les coupeurs d'arbres"....

Cette expression prend tout son sens pour moi aujourd'hui.... Cet après-midi, j'ai parcouru une terre à bois (remplie de maringouins!), une terre que je veux acheter. Et celui qui veut la vendre ne cessait de me montrer les arbres en disant "Regarde celui-là, un grand hêtre, ça, ça te fait 10 pieds de corde à bois, regarde celui-là, 5 pieds de corde..."

Depuis que je parle de ce projet de m'acheter une terre, je n'entends parler que du potentiel de coupe qui s'y trouve, du bidou $$$ que je pourrais y faire... et je ne pouvais m'empêcher de me dire: "Une vraie mentalité de Blanc..." Drôle d'adon de voir cet extrait vidéo ce soir...

Pourquoi je veux acheter une terre? Pour pouvoir y planter ma tente, pour pouvoir m'y ressourcer, recharger ma batterie, pour pouvoir en faire un endroit sacré, un lieu béni, rien de moins...

Bien sûr qu'il faudra couper quelques arbres, pour que les petits arbres puissent grandir sur le sens du monde, mais disons que ce n'est pas ma priorité.

Et vous, avez-vous cette mentalité de "Blanc", d'exploiter votre environnement, de le transformer?

Je ne dis pas que c'est négatif, l'homme Blanc est capable de grandes choses, par cette capacité qu'il a de transformer son environnement... toutes les merveilles de l'ingénierie, de l'architecture, ça me fascine. Mais je suis pas comme ça.

Que pensez-vous de cette mentalité? Où vous situez-vous là-dedans?

Je suis-tu trop sérieuse là?! Shocked

Quartzie
Visiteur
Visiteur

Féminin Nombre de messages : 44
Localisation : Shawinigan
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les coupeurs d'arbres...

Message par Ungeduld le Dim 10 Aoû - 10:20

Ta question est intéressante ! La question que tu poses est, en fait, un vieux problème en philosophie, qui dépasse le clivage blancs/amérindiens : c'est celle de l'opposition entre nature et culture. Je ne pense pas que les Amérindiens soient exclusivement « nature » et les blancs, exclusivement « culture ». L'Amérindien a toujours transformé un tant soit peu son milieu, mais de manière plus limitée, manquant des ressources de la civilisation - qui relève de la culture. Je ne crois pas que ce soit une question de « natures » différentes, mais de cultures dépendant des conditions du milieu, et du nombre. Là où les Amérindiens ont été assez nombreux - au Mexique par exemple, avec les Aztèques - ils ont transformé leur milieu et en ont exploité les ressources. Les Amérindiens actuels utilisent bel et bien le bois et le papier produit par les blancs.

Nous vivons tous cette tension entre nature et culture. Il n'y a pas de réponse définitive et universelle à cette question. Ta réponse à toi est de te situer plus près de la nature que de la culture. Tu préfères vivre dans un environnement le moins transformé possible. Moi, tu me connais... dents Pour moi, le jardin Botanique, c'est déjà ben assez de nature de même... siffle Remarque, je n'aime pas non plus que l'on surexploite la nature, qu'on rase des arbres jusqu'à transformer en terrains vagues des zones immenses de forêts. J'aime aussi, parfois, me retrouver dans la nature sauvage, ou avoir cette possibilité. Les Français, qui n'ont plus vraiment d'espaces vierges, nous envient cela. C'est un besoin. En même temps, je crois qu'il est nécéssaire d'exploiter la nature pour que notre civilisation se maintienne, mais de le faire en pensant à l'avenir. Que ferons-nous quand nous aurons épuisé nos ressources ?

J'ai eu aussi le réflexe de me dire que tu pourrais tirer un revenu de ta terre à bois, mais je comprends parfaitement que tu la vois autrement, et je pourrais très bien me dire que je préfère la préserver afin de pouvoir m'y retirer de temps en temps. Question de choix individuel, et de besoin.


Dernière édition par Ungeduld le Dim 10 Aoû - 16:33, édité 1 fois

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les coupeurs d'arbres...

Message par Quartzie le Dim 10 Aoû - 15:53

affraid Quelle réponse Unge! C'est vrai que si on regarde ça d'un point de vue plus élevé, c'est la nature et la culture. alors je suis plus du côté nature que culture, même si j'aime les deux!...

Anyway, pour les Amérindiens, ils appartiennent à la Terre; il ne leur vient pas l'idée de l'exploiter, et d'exploiter leur mère, par le fait même. Ils ne prennent (ou ne prenaient, disons) que ce dont ils ont besoin. Je trouve même saugrenu cette notion de propriété, comme si des morceaux de terre pouvaient nous appartenir.... mais faut faire avec les lois actuelles....

Alors un autre débat, clôture, ou collectif?! Smile

Débat que je ne pourrai poursuivre, me poussant en campagne pour quelques jours, puis à l'autre bout du monde (Sept-Iles) pour une autre semaine. Je vous gage qu'il va faire SUPER beau là-bas!.... tongue

Beubye!! sunny

Quartzie
Visiteur
Visiteur

Féminin Nombre de messages : 44
Localisation : Shawinigan
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les coupeurs d'arbres...

Message par Ungeduld le Dim 10 Aoû - 16:48

Quartzie a écrit:affraid Quelle réponse Unge! C'est vrai que si on regarde ça d'un point de vue plus élevé, c'est la nature et la culture. alors je suis plus du côté nature que culture, même si j'aime les deux!...

Anyway, pour les Amérindiens, ils appartiennent à la Terre; il ne leur vient pas l'idée de l'exploiter, et d'exploiter leur mère, par le fait même. Ils ne prennent (ou ne prenaient, disons) que ce dont ils ont besoin. Je trouve même saugrenu cette notion de propriété, comme si des morceaux de terre pouvaient nous appartenir.... mais faut faire avec les lois actuelles....

Alors un autre débat, clôture, ou collectif?! Smile

Débat que je ne pourrai poursuivre, me poussant en campagne pour quelques jours, puis à l'autre bout du monde (Sept-Iles) pour une autre semaine. Je vous gage qu'il va faire SUPER beau là-bas!.... tongue

Beubye!! sunny

C'est drôle que tu parles de besoin, car ça fait partie de l'opposition entre nature et culture. La nature correspondrait à nos besoins, alors que la culture répondrait à nos désirs. Les Amérindiens ne prennent-ils à la nature que ce dont ils ont besoin ?

La notion de territoire est quand même quelque chose d'instinctif. Nous avons besoin d'avoir « notre » territoire. Dans les sociétés tribales, l'individu, pour sa survie, doit s'identifier au collectif : un individu isolé peut difficilement survivre dans la nature sauvage. Quand cet impératif de survie disparait, la propriété individuelle apparait. Remarque, je crois, personnellement, que nous devrons redécouvrir que nous ne sommes pas si indépendants que nous le croyons les uns des autres. La frontière entre propriété individuelle et propriété collective devra devenir plus fluide.

Je te souhaire un bon voyage. C'est évident qu'il va faire beau ! clin d'oeil

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les coupeurs d'arbres...

Message par Diane le Dim 10 Aoû - 21:46

Quartzie je te rassure tout de suite, tous les blancs ne sont pas comme ça heureusement. On fait partie de ta gang. Puis des coupes intelligentes pour laisser pousser les rejetons, il y en a très très peu.
Même les arbres sur les terrains, ici au moins trois fois par année les gens me disent qu'il faudrait couper la tête de mes arbres qui sont trop hauts...... Shocked
Ça se peut tu que je ne couperai RIEN de RIEN... Cette année on a fait couper une tête d'arbre, qui était complètement séchée, pour tenter de sauver l'arbre. Et ce que j'entend? Vous auriez dû tout couper!!!! Ben voyons donc. On lui donne une chance.
Quand je lisais que pour étendre le lisier des méga porcheries les producteurs coupaient des terres a bois justement parce que cela prenait tant de mesures de terres... ns sommes montés manifester contre cet état de chose au parlement a Québec. Merde il faut se bouger le cul un peu et pas seulement dénoncer... Choisir un fait et le hurler haut et fort dans la rue, ameuter les médias et bouger!

Même si je bouge moins maintenant, a la soixantaine j'ai largement fait ma part pour mériter de me reposer parfois et pas tout le temps. J'aime et j'admire Richard Desjardins pour ce qu'il fait, avec sa voix d'artiste, il bouge, il dénonce mais en agissant.
Depuis son premier fil qui était un film très percutant contre les coupes a blanc, il y eu tellement de gens pour se lever et hurler que les scieries ferment a tour de bras. Qu'ils n'ont plus le droit de couper des "cure dents" ils coupaient des arbres si petits que la forêt ne pouvait jamais se regénérer.
Malheureusement des tonnes de gens crèvent de faim maintenant et ne peuvent se relocaliser ailleurs parce que passé 40 ans on ne veut plus de toi sur le marché du travail alors crève. C'est d'une tristesse de ne pas avoir eu de vision d'avenir pour le gouvernement. S'ils n'avaient pas autorisé les coupes a blanc, les usines continueraient de rouler a une plus petite échelle qu'avant la fermeture mais seraient encore ouverte.
C'est la job du gouvernement d'avoir une vision d'avenir... pas la nôtre. On les met en place pour ça et ils ne se bougent pas le cul. Ils attendent que tout pète et ils passent des lois ensuite.

C'est l'envers de la médaille. Regarde a Montauban...et partout où il y avait des scieries fermées.

_________________
"il faut beaucoup de chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse"
Nietzsche
avatar
Diane
Participant
Participant

Féminin Nombre de messages : 160
Localisation : Champlain a l'Île Val d'Or.
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://les-petits-torrieux.darkbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les coupeurs d'arbres...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum