Changement de cap

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Changement de cap

Message par Ungeduld le Mar 12 Aoû - 10:06

Voilà, j'en suis rendu à me dire qu'un changement de cap est nécéssaire. Mon emploi ne me satisfait plus du tout. Il m'a aidé à m'épanouir, je ne regrette rien, mais là, je me sens de plus en plus en prison. Je peux facilement prendre congé, mais cette liberté ne me suffit pas : je sens de plus en plus le besoin de vivre à mon rythme, d'organiser mon temps comme ça me chante. Quartzie est travailleuse autonome, et j'envie la liberté qu'elle a.

Je me demande bien ce que je vais faire. J'ai pensé un moment retourner aux études en psychologie, mais je ne le sentais pas. Je ne me voyais tout simplement pas encore enchaîné à mon travail pour au moins dix ans encore au minimum, juste pour avoir un maudit papier, parce que je doute fort de l'utilité de tout ce bourrage de crâne qu'est la formation en psycho. On sait pourtant que c'est plus la personnalité du thérapeute qui est déterminante que son approche, mais on ne travaille par sur son véritable outil : lui-même ! J'aurais eu l'impression d'y perdre mon temps. Quand même, je suis content d'avoir passé l'examen d'admission et d'avoir été reçu, dans ce domaine très contingenté : c'est bon pour l'ego !

Je me dis que l'écriture m'intéresse aussi, mais je ressens plus le besoin de m'ouvrir : écrire est un labeur solitaire, et j'ai eu plus que mon content de solitude et d'isolement dans ma vie ! Je veux m'ouvrir sur les autres, sortir de mon trou. Si je regarde ce que j'ai vécu, rétrospectivement, ces deux dernières années, je sens que la vie me pousse dans ce sens-là. J'ignore comment mettre tout ça en pratique. Peut-être que m'inscrire à une formation plus courte pour devenir psychothérapeute pourrait me permettre d'y arriver ? Problème : c'est hors de prix, et il y a tellement de psychothérapeutes déjà ! L'offre dépasse nettement la demande, et je ne suis pas sûr de pouvoir en vivre.

Je poursuis ma réflexion. Je sens juste que le temps de passer à l'action n'est pas encore venu, malgré mon impatience. Pour l'instant, ma priorité est de devenir plus discipliné et de me remettre à flot financièrement. J'ai calculé que je pourrais y arriver en un an : j'aurai alors payé toutes mes dettes, et je pourrai commencer à mettre de l'argent de côté. Ça va élargir mon éventail de possibilités !

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Diane le Mar 12 Aoû - 11:21

Tu as des préjugés gros comme le bras contre les psy. pourtant ils ont fait généralement un doctorat, parfois la psychanalyse par dessus ça et ces deux diplômes, notamment psychanaliste, impliquent une psychothérapie a raison dans le cas de la psychanalyse de 4 fois semaine durant 4 ans.
Si ça n'est pas un travail sur soi ça personne au monde n'en fait.

Tu as les préjugés de n'importe qui du monde de la "pensée positive" qui me donne tant d'urticaire d'ailleurs, qui s'imaginent régler les problèmes des gens en une cession de fin de semaine a 500$ stie. Et se permettent de cracher sur tout ce qui n'est pas EUX et LEUR façon de faire.

Mais pour suivre une psychothérapie d'origine analytique il faut être prêt a y mettre l'effort et pour bien des gens une fois semaine ou deux durant 5 ou 6 ans c'est trop d'effort, allons vers les behavioristes qui règlent tout rapidement (sauf que une fois le bien être passé tu retombes dans les mêmes patterns, tu n'as pas changé en PROFONDEUR...)

N'importe qui peut mettre dans sa porte le mot : "Psychothérapeute" ça n'est pas un mot protégé. C'est pourquoi il faut exiger de voir les diplômes des gens avant de s'embarquer. Et un psychothérapeute qui n'a pas travaillé sur soi en analyse, mais ça vaut ce que ça vaut comme tu dis.


Bon ça n'est pas le sujet, je floode là... mais j'ai horreur de ces préjugés tout faits. Si tu as rencontré des psy. comme ça, pas formés c'est que tu n'as pas cherché les bons. Quand tu entres dans un bureau de psy la première chose a faire est de vérifier AVANT auprès de l'ordre des psy du Québec s'il est fiable, s'il a ses attestations, s'il est membre de l'ordre.

Enfin bon... on revient au sujet de ton fil qui est la ré-orientation de ta carrière.
Je sais qu'il se trouve des orienteurs professionnels un peu partout... si tu prenais rendez-vous pour donner tes goûts, budget, envies, ils pourraient tenter de te donner différentes facettes d'orientation qui t'aideraient a choisir dans tout ça...

_________________
"il faut beaucoup de chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse"
Nietzsche
avatar
Diane
Participant
Participant

Féminin Nombre de messages : 160
Localisation : Champlain a l'Île Val d'Or.
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://les-petits-torrieux.darkbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Ungeduld le Mar 12 Aoû - 13:31

Diane a écrit:Tu as des préjugés gros comme le bras contre les psy. pourtant ils ont fait généralement un doctorat, parfois la psychanalyse par dessus ça et ces deux diplômes, notamment psychanaliste, impliquent une psychothérapie a raison dans le cas de la psychanalyse de 4 fois semaine durant 4 ans.
Si ça n'est pas un travail sur soi ça personne au monde n'en fait.

Tu as les préjugés de n'importe qui du monde de la "pensée positive" qui me donne tant d'urticaire d'ailleurs, qui s'imaginent régler les problèmes des gens en une cession de fin de semaine a 500$ stie. Et se permettent de cracher sur tout ce qui n'est pas EUX et LEUR façon de faire.

Mais pour suivre une psychothérapie d'origine analytique il faut être prêt a y mettre l'effort et pour bien des gens une fois semaine ou deux durant 5 ou 6 ans c'est trop d'effort, allons vers les behavioristes qui règlent tout rapidement (sauf que une fois le bien être passé tu retombes dans les mêmes patterns, tu n'as pas changé en PROFONDEUR...)

N'importe qui peut mettre dans sa porte le mot : "Psychothérapeute" ça n'est pas un mot protégé. C'est pourquoi il faut exiger de voir les diplômes des gens avant de s'embarquer. Et un psychothérapeute qui n'a pas travaillé sur soi en analyse, mais ça vaut ce que ça vaut comme tu dis.


Bon ça n'est pas le sujet, je floode là... mais j'ai horreur de ces préjugés tout faits. Si tu as rencontré des psy. comme ça, pas formés c'est que tu n'as pas cherché les bons. Quand tu entres dans un bureau de psy la première chose a faire est de vérifier AVANT auprès de l'ordre des psy du Québec s'il est fiable, s'il a ses attestations, s'il est membre de l'ordre.

Enfin bon... on revient au sujet de ton fil qui est la ré-orientation de ta carrière.
Je sais qu'il se trouve des orienteurs professionnels un peu partout... si tu prenais rendez-vous pour donner tes goûts, budget, envies, ils pourraient tenter de te donner différentes facettes d'orientation qui t'aideraient a choisir dans tout ça...

Non, je crois que tu as mal compris mon propos Diane. Je n,ai pas de prévention contre la psychothérapie - j'en ai suivi une - ni contre les psychologues, mais contre la formation universitaire des psychologues. En fait, c'est mon psychologue lui-même qui m'a prévenu de ce que serait cette formation quand je lui ai parlé de mon projet de retour aux études. Il connait bien le sujet, il enseigne à l'UQAM, et est bien placé pour parler de « bourrage de crâne ».

Les psychanalystes sont tenus d'avoir suivi une psychanalyse avant de pratiquer, mais pas les psychologues. Un psy peut très bien pratiquer sans avoir jamais entrepris de psychothérapie. S'il décide de le faire, ce sera en dehors de sa formation, et à ses frais. C'est absurde, mais c'est comme ça. La formation universitaire actuelle est beaucoup basée sur la « technique » et sur la connaissance de la physiologie du cerveau, connaissance franchement peu utile dans la pratique de la psychothérapie. Il faut attendre la maîtrise pour enfin aborder la pratique clinique.

Il y a des formations sérieuses en psychothérapie, ce ne sont pas tous des charlatans qui vous promettent de guérir vos problèmes en une fin de semaine ! cligne Mon psychologue m'a recommandé l'école de Colette Portelance, qui offre une formation sur deux ans, mais celle-ci est hors de prix : 6000$ par année ! Je préfèrais nettement suivre une formation universitaire malgré tout, quitte à me taper un bacc inutile juste pour avoir le papier et accéder à la maîtrise et au doc, mais ça voudrait dire y passer, au bas mot, dix ans - on ne peut plus obtenir le titre de psychologue sans avoir passé son doctorat maintenant.

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par jazzygirlqc le Mar 12 Aoû - 14:14

J'aurais bien aimé t'aider mais hélas, je ne te connais pas suffisemment pour ça ! Cependant, si j'étais à ta place, la première question que je me poserais serait : qu'est-ce que j'aimerais faire de mes loisirs ? Tu veux te tourner vers le monde, tu aimes peut-être la nature, la lecture, la psycho, tu t'intéresse à l'économie...enfin, ce ne sont que quelques point que j'ai soulevé en apprenant à te connaître via tes quelques écrits sur ce forum !

Alors, ne peux-tu essayer de voir comment tu peux combiner tes acquis actuels avec tes nouvelles orientations et tes nouvelles envies ?

Je lance quelques idées à la dérobée : écrire des articles dans des revues spécialisées (sur les vins et spiritueux, par ex.), prendre un cours de survie en forêt et devenir guide chasse et pêche, tu pourrais aussi conserver ton job pour les questions pratiques et t'impliquer bénévolement dans des organismes d'entraides auprès de jeunes délinquants ou personnes en situation de pauvreté - il existe de nombreux organismes communautaires qui sont toujours à la recherche de bénévoles ! Il y a aussi les maisons de jeunes qui ont besoin de travailleurs de rue.

Tu t'intéresse aussi à l'économie ? Pourquoi ne pas regarder s'il te serait possible de lancer un projet d'intégration sociale pour les jeunes - je sais qu'il y a de nombreuses subventions qui se donnent pour soutenir des projets afin d'intégrer certains jeunes qui vivent des difficultés, il suffit de t'informer auprès des maisons de jeunes, des centres d'entraide, etc...

Enfin, ce ne sont que quelques idées comme ça que je te lance afin de t'aider à orienter tes réflexions...ch'suis peut-être complètement à côté de la track ?

En t k, bonne chance et j'espère que tu trouveras ta voie ! hello bisous

_________________
avatar
jazzygirlqc
Visiteur
Visiteur

Féminin Nombre de messages : 92
Age : 60
Localisation : Ste-Adèle QC
Date d'inscription : 12/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzatt.forumactif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Diane le Mar 12 Aoû - 15:16

Mon psychologue m'a recommandé l'école de Colette Portelance, qui offre une formation sur deux ans, mais celle-ci est hors de prix : 6000$ par année ! Je préfèrais nettement suivre une formation universitaire malgré tout, quitte à me taper un bacc inutile juste pour avoir le papier et accéder à la maîtrise et au doc, mais ça voudrait dire y passer, au bas mot, dix ans - on ne peut plus obtenir le titre de psychologue sans avoir passé son doctorat maintenant.

Une formation sur deux ans Rolling Eyes ça peut être bon remarque; j'ai relancé un psychiatre et une psychanaliste et une psychologue qui a son doctorat sur ça... je te reviens sur les réponses reçues.


Mais essaies un orienteur professionnel si tu peux, ils sont bons pour te tirer les vers du nez sur tes goûts réels, ou pour te dire "oui mais là il y a ça... tu es prêt a affronter ça?" ou "Là la formation sera plus courte pour un salaire décent" et les coûts etc.etc.

Je suis certaine que tu as des tonnes et des tonnes de possibilités en toi, ne serait-ce que l'écriture et l'économie. Tu as des tonnes de cordes a ton arc...des talents multiples, ça se sent quand on te rencontre... je suis certaine que tu trouveras TA place mais ça prend un peu d'aide.

_________________
"il faut beaucoup de chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse"
Nietzsche
avatar
Diane
Participant
Participant

Féminin Nombre de messages : 160
Localisation : Champlain a l'Île Val d'Or.
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://les-petits-torrieux.darkbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Ungeduld le Mar 12 Aoû - 20:50

Diane a écrit:
Mon psychologue m'a recommandé l'école de Colette Portelance, qui offre une formation sur deux ans, mais celle-ci est hors de prix : 6000$ par année ! Je préfèrais nettement suivre une formation universitaire malgré tout, quitte à me taper un bacc inutile juste pour avoir le papier et accéder à la maîtrise et au doc, mais ça voudrait dire y passer, au bas mot, dix ans - on ne peut plus obtenir le titre de psychologue sans avoir passé son doctorat maintenant.

Une formation sur deux ans Rolling Eyes ça peut être bon remarque; j'ai relancé un psychiatre et une psychanaliste et une psychologue qui a son doctorat sur ça... je te reviens sur les réponses reçues.


Mais essaies un orienteur professionnel si tu peux, ils sont bons pour te tirer les vers du nez sur tes goûts réels, ou pour te dire "oui mais là il y a ça... tu es prêt a affronter ça?" ou "Là la formation sera plus courte pour un salaire décent" et les coûts etc.etc.

Je suis certaine que tu as des tonnes et des tonnes de possibilités en toi, ne serait-ce que l'écriture et l'économie. Tu as des tonnes de cordes a ton arc...des talents multiples, ça se sent quand on te rencontre... je suis certaine que tu trouveras TA place mais ça prend un peu d'aide.

Oui, c'est ma prochaine démarche : aller voir un orienteur.

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Ungeduld le Mar 12 Aoû - 20:53

jazzygirlqc a écrit:J'aurais bien aimé t'aider mais hélas, je ne te connais pas suffisemment pour ça ! Cependant, si j'étais à ta place, la première question que je me poserais serait : qu'est-ce que j'aimerais faire de mes loisirs ? Tu veux te tourner vers le monde, tu aimes peut-être la nature, la lecture, la psycho, tu t'intéresse à l'économie...enfin, ce ne sont que quelques point que j'ai soulevé en apprenant à te connaître via tes quelques écrits sur ce forum !

Alors, ne peux-tu essayer de voir comment tu peux combiner tes acquis actuels avec tes nouvelles orientations et tes nouvelles envies ?

Je lance quelques idées à la dérobée : écrire des articles dans des revues spécialisées (sur les vins et spiritueux, par ex.), prendre un cours de survie en forêt et devenir guide chasse et pêche, tu pourrais aussi conserver ton job pour les questions pratiques et t'impliquer bénévolement dans des organismes d'entraides auprès de jeunes délinquants ou personnes en situation de pauvreté - il existe de nombreux organismes communautaires qui sont toujours à la recherche de bénévoles ! Il y a aussi les maisons de jeunes qui ont besoin de travailleurs de rue.

Tu t'intéresse aussi à l'économie ? Pourquoi ne pas regarder s'il te serait possible de lancer un projet d'intégration sociale pour les jeunes - je sais qu'il y a de nombreuses subventions qui se donnent pour soutenir des projets afin d'intégrer certains jeunes qui vivent des difficultés, il suffit de t'informer auprès des maisons de jeunes, des centres d'entraide, etc...

Enfin, ce ne sont que quelques idées comme ça que je te lance afin de t'aider à orienter tes réflexions...ch'suis peut-être complètement à côté de la track ?

En t k, bonne chance et j'espère que tu trouveras ta voie ! hello bisous

Merci pour ces idées. J'en ai déjà envisagé quelques unes. Je suis ouvert à toutes les idées en ce moment. dac

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Diane le Mar 12 Aoû - 22:57

Portelance:
Oki une première réponse: Elle forme des psychothérapeutes et non des psychologues. Ce qui est très très différent.
N'importe qui peut accrocher une pancarte de Psychothérapeute dans sa porte et décider de régler les problèmes des autres.
Il n'est en rien question de psychologie ici.
Ses oeuvres sont parues a Québec Loisir. Tu ne verras jamais une oeuvre d'un vrai psy a Québec Loisir crois moi.

Elle a certainement beaucoup travaillé et doit être une femme très brillante. Mais je n'ai aucune croyance envers ce genre de psychothérapie quand a moi. Je préfère travailler avec un vrai psychologue. Chacun ses choix. Je l'ai fait et je suis guérie a vie a mort. Ne suis jamais retombée dans mes vieux patterns. Tant mieux pour moi.

_________________
"il faut beaucoup de chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse"
Nietzsche
avatar
Diane
Participant
Participant

Féminin Nombre de messages : 160
Localisation : Champlain a l'Île Val d'Or.
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://les-petits-torrieux.darkbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Ungeduld le Mer 13 Aoû - 9:30

Diane a écrit:Portelance:
Oki une première réponse: Elle forme des psychothérapeutes et non des psychologues. Ce qui est très très différent.
N'importe qui peut accrocher une pancarte de Psychothérapeute dans sa porte et décider de régler les problèmes des autres.
Il n'est en rien question de psychologie ici.
Ses oeuvres sont parues a Québec Loisir. Tu ne verras jamais une oeuvre d'un vrai psy a Québec Loisir crois moi.

Elle a certainement beaucoup travaillé et doit être une femme très brillante. Mais je n'ai aucune croyance envers ce genre de psychothérapie quand a moi. Je préfère travailler avec un vrai psychologue. Chacun ses choix. Je l'ai fait et je suis guérie a vie a mort. Ne suis jamais retombée dans mes vieux patterns. Tant mieux pour moi.

C'est sûr qu'on a moins de garantie avec un psychothérapeute. Y a beaucoup de charlatans - l'émission « Enjeux » a déjà fait un reportage éclairant sur la question. Cependant, je le répète, et c'est bien documenté, c'est surtout la personnalité du thérapeute qui fait la différence. Bien sûr, on ne s'improvise pas psychothérapeute comme ça : mais avoir suivi une formation universitaire ne fait pas de vous un bon psychologue, loin de là !

J'en connais qui sont sorti plus blessés encore de leur psychothérapie qu'ils ne l'étaient auparavant. Ils avaient pourtant fait affaire avec un « vrai » psychologue... Avant de faire affaire avec mon psychologue actuel, j'en ai rencontré une, bien connue, qui semblait surtout motivée par l'argent. Elle m'a fourgué, pour 200$, un boîtier contenant des cassettes et un livret. J'étais dans un tel état à l'époque que je l'ai acheté, mais j'ai réalisé qu'elle m'avait manipulé. Quand je lui ai dis que je ne la reverrais pas, elle s'est lancé encore dans une grossière séance de manipulation, m'abreuvant de compliments et de promesses. C'était pourtant, elle aussi, une « vraie » psychologue, avec ses diplômes prestigieux sur le mur.

Tu dis que les psys ont suivi une psychothérapie et même une psychanalyse par dessus le marché, mais ce n,est pas le cas pour la majorité, d'après ce que j'en sais. Ça ne fait même pas partie de la formation de psychologue ! Tsé, ce n'est pas parce que le psychologue a le mur rempli de diplômes qu'il n'est pas plein de bibittes et qu'il n'est pas animé d'intentions pas toujours recommandables, comme de remplir son compte en banque.

Bref, on rencontre des charlatans, des manipulateurs, des gens intéressés chez les psychologues aussi, et ils peuvent faire beaucoup de dégâts sur des personnes vulnérables, qui ne savent pas se défendre ou écouter leur petite voix qui leur dit qu'ils vivent une relation thérapeutique abusive. C'est sûr que le risque est plus grand encore quand on parle de psychothérapeutes, qui ne sont pas encadrés du tout : mais là où il y a de l'homme, il y a de l'hommerie. La profession de psychologue joue avec des dimensions de l'être subtiles : la frontière entre la relation thérapeutique et l'abus pur et simple est mince et floue.

Je ne connais pas Colette Portelance : je n'ai rien lu d'elle, c'est mon psychologue qui m'en a parlé. N'ayant pas suivi sa formation, je ne peux pas me prononcer sur le sérieux de celle-ci. Je ne ferme pas la porte à cette possibilité cependant. Le talent de thérapeute ne dépend pas d'un diplôme, malheureusement - si c'était si facile !

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Diane le Mer 13 Aoû - 10:54

Discussion terminée quand a moi.
Je tiens mes sources de gens très bien informés qui vont de l'avant continuellement, a savoir ma soeur, Docteure en psychologie et psychanalyste, mon cousin psychiatre, mon autre cousin psychiatre et psychanalyste. Ils sont toujours en recherche; jamais blasés.

Mais ils peuvent bien sûr tous se tromper... je n'adhérerai jamais aux psychothérapeutes non reconnus par l'ordre des psychologues au départ parce que mon expérience personnelle m'a appris, étant donné que j'étais rebelle, face aux choix des autres moi j'allais a contre sens chez des "charlatans psychothérapeutes, qui sont légions et en vaste majorité, justement qui te faisaient sentir très très bien au début mais les patterns mauvais revenaient sans cesse après quelques mois.

Je ne reviendrai pas sur ça, je respecte des choix et goûts et méfiances, je respecte mes choix, goûts et méfiances aussi.


Je te souhaite en tout cas un grand changement de cap, c'est tout a ton honneur de chercher et place au vrai sujet du fil... Very Happy

Je cesse de flooder tout de suite!!!!!

_________________
"il faut beaucoup de chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse"
Nietzsche
avatar
Diane
Participant
Participant

Féminin Nombre de messages : 160
Localisation : Champlain a l'Île Val d'Or.
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://les-petits-torrieux.darkbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Ungeduld le Mer 13 Aoû - 11:23

Diane a écrit:Discussion terminée quand a moi.
Je tiens mes sources de gens très bien informés qui vont de l'avant continuellement, a savoir ma soeur, Docteure en psychologie et psychanalyste, mon cousin psychiatre, mon autre cousin psychiatre et psychanalyste. Ils sont toujours en recherche; jamais blasés.

Mais ils peuvent bien sûr tous se tromper... je n'adhérerai jamais aux psychothérapeutes non reconnus par l'ordre des psychologues au départ parce que mon expérience personnelle m'a appris, étant donné que j'étais rebelle, face aux choix des autres moi j'allais a contre sens chez des "charlatans psychothérapeutes, qui sont légions et en vaste majorité, justement qui te faisaient sentir très très bien au début mais les patterns mauvais revenaient sans cesse après quelques mois.

Je ne reviendrai pas sur ça, je respecte des choix et goûts et méfiances, je respecte mes choix, goûts et méfiances aussi.


Je te souhaite en tout cas un grand changement de cap, c'est tout a ton honneur de chercher et place au vrai sujet du fil... Very Happy

Je cesse de flooder tout de suite!!!!!

C'est que je comprends pas pourquoi tu supposes que je défends quelque part les psychothérapeutes ??? J'avoue ne pas comprendre l'obiet de cette discussion. Je ne suis pas en désaccord avec ton propos ! J'ai moi-même choisi un psychologue plutôt qu'un psychothérapeute. Mon premier pas a été de contacter un psychothérapeute, qui semblait sérieux - et pas trop cher surtout - mais qui m'a parlé de ma kundalini... magané Euh, j'ai rien contre ce genre d'approche, mais ça ne me semblait pas très sérieux. C'est sûr qu'un psychothérapeute peut nous manipuler pour nous faire sentir bien, mais ça ne touche pas au fond du problème. Ça prend du temps pour gratter, couche après couche, le bobo, jusqu'à le mettre à jour. Mettre un baume dessus, ça peut faire du bien, mais ça ne guérit pas l'infection en dessous !

Je ne fais que nuancer ton propos. Je ne rejette pas, d'emblée, toute approche qui s'écarterait de la psychologie universitaire. La psychanalyse en est un bon exemple d'ailleurs, et on peut devenir psychanalyste simplement en ayant suivi une psychanalyse, à moins que ça n'ait changé. Faut être prudent, mais je ne vois pas pourquoi il faudrait dire « en dehors de l'université, pas de salut » !

Je ne vois pas ce que les gens que tu cites pourraient trouver à redire à mon propos ???

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Diane le Mer 13 Aoû - 11:38

C'est terminé pour moi Steph cette discussion, elle floode le fil de toute façon.

Je disais que ton point de vue est aussi valable que le mien et que pour moi c'est trop près de moi la vie universitaire et les prétentions de tout un chacun parfois m'irritent au plus haut point parce que j'ai fait une démarche très sérieuse qui a duré 6 ans et a été bonne pour MOI... qu'elle ait été désastreuse pour d'autres évidemment il y a des cons et des incompétents partout donc je ne doute pas une minute de ce que tu dis.

Mais moi je ne désire plus discuter de ce qui me tient encore trop a coeur alors je disais que je me retire de cette discussion ne voyant pas quoi rajouter et ayant dit tout ce que je pensais.

Si tu veux continuer a en parler je t'écouterai avec respect et plaisir même mais moi je n'en parle plus n'ayant plus rien a y rajouter. clin d'oeil

_________________
"il faut beaucoup de chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse"
Nietzsche
avatar
Diane
Participant
Participant

Féminin Nombre de messages : 160
Localisation : Champlain a l'Île Val d'Or.
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://les-petits-torrieux.darkbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Ungeduld le Mer 13 Aoû - 12:01

Diane a écrit:C'est terminé pour moi Steph cette discussion, elle floode le fil de toute façon.

Je disais que ton point de vue est aussi valable que le mien et que pour moi c'est trop près de moi la vie universitaire et les prétentions de tout un chacun parfois m'irritent au plus haut point parce que j'ai fait une démarche très sérieuse qui a duré 6 ans et a été bonne pour MOI... qu'elle ait été désastreuse pour d'autres évidemment il y a des cons et des incompétents partout donc je ne doute pas une minute de ce que tu dis.

Mais moi je ne désire plus discuter de ce qui me tient encore trop a coeur alors je disais que je me retire de cette discussion ne voyant pas quoi rajouter et ayant dit tout ce que je pensais.

Si tu veux continuer a en parler je t'écouterai avec respect et plaisir même mais moi je n'en parle plus n'ayant plus rien a y rajouter. clin d'oeil

Sérieusement, je ne comprends pas ??? Je sens ton irritation, et je vois pas ce qui a pu, dans mes propos, la susciter ??? Là où j'apporte une simple nuance, tu y vois je ne sais pas trop quoi : un rejet des psychologues et de la psyhcologie universitaire ? Une invalidation de ta démarche ??? Vraiment, je suis largué, comme disent les Français.

Je n'écrivais tout cela que parce que je suis contraint d'envisager d'autres avenues que celle d'études universitaires en psychologie, si je désire me diriger dans ce domaine. J'ai 43 ans, alors me lancer dans d'aussi longues, coûteuses et exigeantes études, à temps partiel en plus - faut bien que je travaille - devoir me taper un bacc plus ou moins utile avant d'aborder la pratique clinique - et c'est mon psy, qui enseigne à l'UQAM la psychologie pourtant qui le dit ! - c'est un peu beaucoup ! Je ne désire pas devenir chercheur en psychologie, mais faire de la psychologie clinique. Dommage qu'il n'y ait pas de parcours différents selon ce que l'on désire faire plus tard : enseigner la psychologie, faire de la recherche, ou bien faire de la consultation privée. Je préfererais faire de la consultation privée - ce qu'on appelle la psychologie clinique - mais le cursus universitaire actuel est trop basé sur la théorie au niveau du bacc, et de la théorie pas vraiment utile pour un praticien. Je pourrais envisager de perdre plusieurs années pour faire un bacc avant d'aborder la partie qui m'intéresse vraiment si j'étais plus jeune mais, à mon âge !

Voilà, j'espère que tu comprends où je veux en venir maintenant, parce que tu sembles lire autre chose dans mes propos que ce que je dis - peut-être pas assez clairement.

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Yanou le Mer 13 Aoû - 19:49

Le voyage est une bonne psychothérapie ....lorsqu'il est mené pour découvrir "l'autre" ...cela permet de progresser vis à vis de soi même et de se connnaitre mieux ....à travers les autres !
PS : je ne parle pas des voyages organisés !!!

Yanou
Visiteur
Visiteur

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Ste-Adèle PQ
Date d'inscription : 26/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Ungeduld le Mer 13 Aoû - 19:57

Yanou a écrit:Le voyage est une bonne psychothérapie ....lorsqu'il est mené pour découvrir "l'autre" ...cela permet de progresser vis à vis de soi même et de se connnaitre mieux ....à travers les autres !
PS : je ne parle pas des voyages organisés !!!

Je suis bien d'accord ! Tout dépend dans quel état d'esprit on le fait. Je pense que toute expérience qui nous amène à nous ouvrir peut être potentiellement thérapeutique.

_________________
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. (Lamartine)
avatar
Ungeduld
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 52
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de cap

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum